De petits mouchoirs pour des larmes de crocodile

Guillaume Canet:
film by

Reviewed by:
Rating:
3
On 14 novembre 2010
Last modified:11 septembre 2013

Summary:

Ressorti un peu déçu des « petits mouchoirs », le dernier Guillaume Canet. Non pas que le film soit mauvais: les acteurs sont plutôt convaincants (François Cluzet est une fois encore excellent), le scenario tient la route quoique sans être d’une originalité fracassante…. Non, c’est plutôt que tout ceci est un peu trop larmoyant, un peu trop donneur de leçon, un peu trop long.

Canet n’évite pas les clichés (les provinciaux, sincères et honnêtes, opposés aux parisiens égoïstes et futiles, caractères stéréotypés au possible…) et livre une dénonciation de l’individualisme bâclée. Plus pénible: Marion Cotillard est, une fois encore, insupportable dans son rôle désormais habituel de pleureuse… bobo ! J’ai décidément beaucoup de peine à apprécier cette actrice: surjouant en permanence, elle en fait comme trois camions sans apporter vraiment quelque chose à l’ensemble. Critique qui peut d’ailleurs tout aussi bien concerner la musique, lourdingue et omniprésente au possible.
La fin du film, déconnectée du reste, est également très décevante, franchement convenue. Au final, un film sympa, divertissant pour qui aime le cinéma français, mais on est loin du chef-d’œuvre.

Commentaires

Commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *