cinémas lausannois

Salles de cinéma en ville de Lausanne, année 1930:
Selon la « Gazette de Lausanne » de l’époque, il y a six salles de cinéma en ville:

– Le Bourg-Sonore, ouvert en 1913 sous le nom « Apollo », première salle « parlante » de Lausanne (devenu le café-théâtre le Bourg, Bourg 51)
– Le Modern (ouvert en 1907, première salle fixe de Lausanne, rebaptisé ensuite Lux, puis Palace. Actuel café Segafredo)
– Le Capitole (1928, toujours la plus grande salle en ville)
– Le Lumen (ouvert en 1908, devenu l’ABC en 1935, actuellemnent D! Club)
– Le Royal-biograph (1911. à Saint-François, immeuble détruit aujourd’hui)

De mémoire et après quelques recherches, une liste qui se voudrait à peu près exhaustive des salles ayant existé depuis le début du cinématographe à Lausanne, et aujourd’hui fermées:
– l’Eldorado (devenu le TPEL, théâtre pour enfants)
– Le Rex, devenu Georges V (aujourd’hui galeries du cinéma)
– La maison du peuple Il s’agit de l’ancienne maison du Peuple de la rue Caroline.
– Le Palace 1 et 2 (Grand-Chêne 7, actuellement un night-club. J’ai le souvenir d’une toute petite salle avec à coté de l’écran une sorte de tout vieux tableau électrique avec plein de fils et de câbles, truc assez spécial)
– Le Lido (rue de Bourg 17, devenu discothèque le prestige. Là je me souviens y avoir vu « les petites couleurs ». Je vois un escalier en colimaçon qui descends pour arriver à la salle)
– Le cinéac (actuellement Manora de St-Francois, c’était le cinéma des « actualités cinématographiques », puis des Walt Disney)
– l’Athénée (devenu Migros Caroline)
– Le Romandie (devenu salle de concert)
– Le Richemont (Petit-chêne 18bis, fermé fin 2005, sera transformé en bureaux et appart.)
– Le bio (détruit pour la construction du coop city au centre. Rue Saint-laurent 36. Ouvert en 1936)
– Le colisée (La Sallaz. Ouvert en 1934)
– Le Montchoisi (av. de Montchoisi 9)
– Le Kursaal (Ouvert en 1901. Devenu le Bel-Air en 1933. Devenu en 1935 le Studio 10 qui ne passait que des films en VO, puis le ciné qua non, aujourd’hui fermé)
– Le Métropole (fermé en 1988, actuelle salle Métropole depuis 1992)

Amis lecteurs, c’est à vous de jouer: qui a des infos sur ces cinémas, anecdotes ? photos ?
Ais-je oublié d’autres cinémas aujourd’hui disparus ?

Commentaires

Commentaires

13 commentaires

  1. Le Bio était un tout petit cinéma d’une centaine de places avec balcon (eh oui!). Je « courbais » de temps en temps mes cours pour y aller. Il passait en général deux films à la fois, les places coûtaient 1.50 dans les années 60.
    Le Colisée était ce qu’on appelait à l’époque, un cinéma « permanent », c’est à dire que l’on pouvait arriver n’importe quand pendant la projection et repartir à la projection suivante au moment ou l’on était arrivé.
    Tout cela ne nous rajeunit pas!
    Meilleures salutations
    Guy

  2. @Isabelle: le nom Georges V était un clin d’oeil à ses propres initiales de l’ancien propriétaire Georges-Alain Vuille, aujourd’hui décédé.

    Vuille était un grand cinéphile, producteur et propriétaire de salles de cinéma qui mourut ruiné suite à l’échec d’une superproduction appelée Tai-Pan sur laquelle les malheurs s’abattirent (décès de l’acteur principal Steve McQueen, destruction des décors par un cyclone et enfin lâchage par les banques).
    Dans les années 70, Vuille devint le bouc émissaire des soixante-huitards et autres casseurs qui lui reprochaient de demander des tarifs excessifs (env. 6 francs à l’époque).

    http://www.squidoo.com/cinema-lausanne

  3. Le cinéma du petit chêne (maintenant les galeries du cinéma) s’appelait le georges V ou georges « 5 »?
    D’où vient ce nom?
    Merci

  4. Bonjour,
    je travaille actuellement aux Galeries du cinéma et j’aurais voulu savoir vu que vous semblez vous y connaître, la date d’ouverture du Georges V… ou Rex.. merci à bientôt.
    Sarra

  5. Vous rester tous (les cinemas) dans mon coeur de vieux lausannois, la mi m’echape mais je suis assez lucide pour avoir une larme dedicacée à cette ville, que tant de joi à su me donner. Cineac, Romandie, Bio,Athenée etc. etc. ☼ ☼ ☼ ☼

  6. Oui, plusieurs cinémas ont changé de nom, possible que l’ancien cinéma de la Caroline soit devenu l’Athénée, en fait je connais mieux Lausanne autrefois que maintenant 🙁

  7. Salut Ruth
    Oui les « galeries du cinéma » existent encore, elles se se construites autour du cinéma Georges V, qui s’appelait avant le Rex sauf erreur.
    Mais ma liste ne parle que des cinémas fermés, c’est pour ca qu’elles ne sont pas mentionnées.

    Oui il y avait bien l’ABC, anciennement le « Lumen », une des plus grande salle de cinéma d’Europe à son époque.
    Quant au cinéma à Caroline, penses-tu à l’Athénée ?

  8. N’y avait-il pas aussi un cinéma dans les galeries Sainte-Luce au Petit-Chêne? Je crois m’en souvenir mais il faudrait confirmation. N’y avait-il pas aussi un cinéma ABC? Sur le Grand-Pont??? Et le cinéma du Peuple dont j’ai parlé était semble-t-il quartier Caroline, près du pont Bessière.

    Vas-tu publier le fruit de tes recherches? Serais intéressée 🙂

  9. Rah nostalgie !!! J’allais tout le temps au Romandie, j’adorais la salle ! Mais bon, remercions Europlex pour les avoir tous anéantis…

    Sauf le Capitole qu’il faut soutenir, pour qu’au moins une ancienne salle persiste. D’ailleurs la ville de Lausanne pourrait taxer Europlex et reverser le fric à ces superbes cinémas qui ont vraiment du mal à (sur)vivre…

    Ciao !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *