La petite dame du Capitole


Reviewed by:
Rating:
5
On 29 avril 2007
Last modified:11 septembre 2013

Summary:

A voir ou à revoir: La petite dame du Capitole. L’hsitoire de Lucienne Schnegg, figure mythique de la vie lausannoise, propriétaire du cinéma « Le Capitole » qu’elle fait tourner depuis 1949, pratiquement sans aide aujourd’hui.
Un film extrêmement émouvant sur Mme Schnegg, mais aussi sur la grande époque du cinéma: on ne peut s’empêcher d’être un peu nostalgique devant les photos des années 50, lorsque la foule se pressait jusqu’au milieu de l’avenue du théâtre pour assister aux projections….
Aujourd’hui, le Capitole, faute de moyens, a perdu de sa superbe (il s’agit pourtant de la plus grande salle de Suisse romande). Il n’est plus rentable, et il est évident qu’à moyen terme, il disparaîtra (comme ont disparu la quasi-totalité des salles indépendantes de la ville), sans doute remplacé par un supermarché ou un magasin de téléphones portables… Franc-tireuse, Lucienne Schnegg doit luter contre les deux principaux exploitants de salles qui « ne lui laissent que des miettes »… Le monopole de fait des deux géants – une situation qualifiée avec cynisme de « liberté du commerce » par les autorités lausannoises – rend extrêmement difficile pour elle de se procurer des films…
la prochaine fois, plutôt qu’aller manger du pop-corn au Flon, et si on allait au Capitole ?

Commentaires

Commentaires

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *